Découvrez les rochers hémisphériques de Nouvelle Zélande

Publié le : 08 novembre 20213 mins de lecture

Au sud de la Nouvelle-Zélande, à quelques kilomètres seulement du petit village de Moraki, se trouvent des rochers presque héroïques, qui sont au cœur de la légende maorie. Il s’agit d’une curiosité géologique qui ne cesse d’attirer les touristes. Ces trésors rares sont appelés Moraki Boulders. Ce sont de gigantesques rochers arrondis qui ornent la plage de Koekohe, et leur aspect étrange frappe l’imagination.

Les rochers de Moraki : comment sont-ils apparus ?

Le nom du bloc rocheux gris de Moraki est légèrement trompeur. En fait, ces rochers sont des nodules septés, formés au cours de millions d’années d’érosion lorsque de fortes vagues ont constamment envahi le mudstone. Les nodules septés sont des substances consolidées que l’on trouve dans les roches sédimentaires et les sols. Ce ne sont pas des roches pures, mais des empilements de minéraux solides qui finissent par former et modifier les roches qui les entourent. Les géologues pensent que ces nodules sont créés par l’accumulation de minéraux tels que la calcite.

Selon la légende, un canoë s’est isolé dans une dangereuse tempête et s’est perdu sur la côte. L’épave du canoë et les survivants se sont transformés en pierre. À la fin de la journée, le coucher du soleil apporte une lumière dorée qui inonde la plage, et les vagues recouvrent progressivement la pierre. On a l’impression de voir des crânes géants sortir de sous le sable. Choisissez le sud de la Nouvelle-Zélande comme destination de voyage si vous voulez découvrir ces énormes rochers arrondis.

Moraki Boulders : emplacement et caractéristiques !

Ces gigantesques blocs rocheux sont répartis sur la plage de Koekohe. Plus précisément entre les villes de Moeraki et Hampden, sur la côte d’Otago. Certains d’entre eux sont isolés, tandis que beaucoup sont regroupés. Ces trésors géologiques sont répertoriés comme des réserves paysagères protégées et on peut y accéder depuis la route nationale 1 au sud de Hampden. Sachez que la plupart de ces roches sont creusées et que leur contenu est extrêmement surprenant. Elles se déclinent en plusieurs couleurs : brun miel, gris, … Elles font évidemment penser à un œuf fossile. Certains des plus gros diamètres peuvent atteindre 3 mètres. C’est surtout leur forme et leur taille qui intriguent les touristes et suscitent beaucoup d’imagination.

Comment découvrir les rochers hémisphériques ?

Pour ne pas rater les différents aspects des roches Moraki, il est toujours recommandé de confier son voyage en Nouvelle-Zélande à un voyagiste en ligne. Un tel professionnel met à votre disposition des guides touristiques. Ces derniers possèdent les connaissances sur ces roches hémisphériques, vous permettant ainsi de vous enrichir historiquement.

Plan du site