Visitez le Parc National Manuel Antonio au Costa Rica

Publié le : 08 novembre 20214 mins de lecture

Le parc national Manuel Antonio est classé parmi les douze plus beaux parcs nationaux du monde. Il possède une abondance de faune et de flore dont quelques espèces endémiques à la Costa Rica. Le parc Manuel Antonio offre aussi de superbes paysages avec ses diversités naturelles.

 La description du parc national Manuel Antonio

Créé le 15 novembre 1972, le parc national Manuel Antonio se trouve sur la côte pacifique de la Costa Rica. Il se situe au sud de la capitale de la Costa Rica, plus précisément à 157 kilomètres de la ville de San José. La réserve s’étend sur une surface terrestre de 1983 hectares et une surface marine de 25 634 hectares. 

Le parc est consacré à l’étude de différentes espèces et surtout à leurs protections. Ce parc a été classé parmi les douze plus beaux parcs nationaux du monde entier vu qu’il dispose d’innombrables espèces de faunes et de flores terrestres et marins.

Pourquoi visiter le parc national de Manuel Antonio ?

Si vous êtes un amoureux de la nature, il vous faut absolument visiter ce parc. Avec son abondance en faune et en flore, le parc offre de magnifiques paysages variés. La nature est présente sous toutes ses formes. De plus, le parc est entouré par une forêt tropicale humide et très luxuriante. Il présente également de magnifiques plages avec des vues époustouflantes. 

D’ailleurs, Manuel Antonio est très facile d’accès et la faune peut être observée assez facilement. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de toute la splendeur de sa nature. Tout le monde sera ébloui par la beauté de ce parc.

La diversité du faune et la flore du parc de Manuel Antonio

Le parc national Manuel Antonio recouvre 107 espèces de mammifères, 352 espèces de plantes, ainsi que 335 espèces d’oiseaux. On peut y apercevoir également trois des quatre espèces de la Costa Rica, à savoir les capucins à tête blanche, les singes hurleurs et les singes-écureuils à dos rouge. D’ailleurs, ces derniers sont endémiques du Costa Rica. C’est-à-dire qu’ils n’existent nulle part ailleurs dans le monde. En plus, le parc regorge aussi de paresseux. 

Concernant les mammifères, on peut aisément apercevoir l’agouti, le coati et les ratons laveurs. Niveau reptile, le parc abrite des espèces d’iguane et de caïman, ainsi que des serpents. Le parc est aussi réputé pour ses espèces d’oiseaux, on y voit les frégates, les pélicans bruns, les aras rouges et bien d’autres. 

À propos de la végétation, le parc protège une parcelle de forêt primaire, une forêt secondaire, des végétations de plages ainsi que des végétations marines et des hectares de mangroves.

Plan du site